La pollution plastique dans les zones littorales d’Akanda : Vers des solutions durables pour protéger la biodiversité marine

Gabon – Le 16 juillet 2023, l’Agence Nationale des Parcs Nationaux (ANPN) a organisé un webinaire crucial sur la pollution plastique dans les zones littorales d’Akanda, mettant en lumière les menaces que les déchets plastiques font peser sur les écosystèmes marins. Le spécialiste invité, le Dr Magloire Désiré MOUNGANGA, a présenté un état des lieux alarmant : 8 déchets sur 10 sont piégés dans les palétuviers, mettant en péril les mangroves et la faune aquatique.

La modératrice de l’événement, Laëtitia Amance OYOUBI, Directrice de la Communication à l’ANPN, qui s’est encore prêtée à cet exercice de discussions ouvertes à tous, a souligné l’importance de contrer cette menace grandissante. L’événement a rassemblé comme participants des experts, des ONG spécialisées et d’autres qui partageant un objectif commun : trouver des solutions durables pour protéger la biodiversité.

Les échanges du spécialiste avec des participants du Gabon et d’ailleurs, parlant anglais et français, ont aboutis à des conclusions inclusives.

La nécessité d’implication des communes : Les participants ont souligné qu’il est essentiel de donner aux communes le pouvoir de gérer les déchets plastiques sur leur territoire. En renforçant les capacités locales, les solutions peuvent être adaptées aux besoins spécifiques de chaque communauté littorale.

Des solutions durables pour un avenir meilleur : Le recyclage et la valorisation des déchets plastiques sont au cœur des stratégies à adopter. Les participants ont également plaidé en faveur de la création d’un circuit de collecte efficace pour éviter que les déchets ne finissent dans les écosystèmes marins.

Élaboration de politiques publiques structurées : Les intervenants ont insisté sur la nécessité d’élaborer des politiques bien définies, allant de la maison au quartier, en passant par la commune. Ces politiques doivent soutenir et encourager des pratiques durables, tout en dissuadant l’utilisation excessive de plastiques à usage unique.

Coalition et partenariats pour des solutions solides : La coopération entre différentes institutions, y compris l’ANPN, a été identifiée comme un moyen essentiel de développer des solutions efficaces par les participants. Les partenariats avec les acteurs locaux et internationaux sont indispensables pour un impact réel sur la réduction de la pollution plastique.

Le rôle crucial du Parc National d’Akanda : Les participants ont mis en avant l’importance du Parc National d’Akanda pour la faune aquatique. Protéger ce site emblématique est essentiel pour sauvegarder la biodiversité marine dans la région.

Des actions concrètes pour un avenir plus propre : Parmi les propositions d’actions concrètes, les experts ont recommandé la mise en place de systèmes de décantation pour intercepter les déchets en amont, la régulation du courant des déchets pour éviter leur accumulation dans les zones sensibles et la création de corridors pour gérer les déchets lors des périodes de pluie et cela dans les agglomérations des différents pays de l’Agrique Centrale.

Vers une perspective d’avenir plus verte : Les participants ont exprimé leur détermination à améliorer la gestion des déchets plastiques en adoptant des pratiques plus durables et en favorisant l’utilisation d’alternatives respectueuses de l’environnement.

En conclusion, la lutte contre la pollution plastique dans les zones littorales d’Akanda nécessite une approche globale et concertée, impliquant des acteurs multiples à tous les niveaux de la société. Ensemble, en protégeant nos côtes et en préservant la biodiversité marine, nous pouvons créer un avenir plus propre et plus durable pour les générations futures.

#ANPN #webinaireenvironnement #pollutionplastique #protectioncôtière #solutionsdurables

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *