NOUVELLES MODALITES DE VOTE AU GABON: CLARIFICATION SUR L’INSTAURATION DU BULLETIN UNIQUE

À quelques semaines des élections présidentielles, législatives et locales prévues pour le 26 août, le Conseil Gabonais des Élections a présenté les nouvelles modalités de vote, suscitant l’attention et l’intérêt des citoyens et observateurs politiques. L’introduction d’un bulletin unique pour l’ensemble du scrutin, une mesure qui cherche à simplifier le processus électoral semble ne pas être de l’avis de tout le monde au point de s’en servir comme prétexte pour semer la confusion.

L’instauration du bulletin unique constitue une étape significative dans l’évolution du système électoral gabonais. Désormais, chaque électeur se verra remettre un seul bulletin de vote lorsqu’il se rendra aux urnes. Déjà en vigueur dans les grandes puissances (USA, Allemagne, Belgique), cette avancée vise à simplifier le processus de vote en éliminant la confusion potentielle liée à la gestion de plusieurs bulletins distincts.
L’impact le plus remarquable du bulletin unique concerne les candidats et partis politiques. Pour les candidats indépendants, qui ne présentent pas de listes aux élections législatives et locales, le vote se limitera à la présidentielle. En revanche, les candidats associés à des partis politiques bénéficieront d’une nouvelle dynamique. Les électeurs qui votent pour un candidat présidentiel affilié à un parti politique auront automatiquement leur soutien reporté sur les listes législatives et locales de ce parti. Cette approche du bulletin unique et des relations entre les élections présidentielles et législatives peut contribuer à clarifier les choix des électeurs et à renforcer le lien entre les élus et leurs électeurs. Le vote pour un candidat présidentiel d’un parti politique spécifique équivaut ainsi à un vote pour les idées et la plateforme de ce parti dans son ensemble, tant au niveau national que local.
Toutefois, des voix s’insurgent contre ce changement, prétextant une éventuelle cacophonie, pouvant entraîner des tensions. A toutes fins utiles, il convient d’indiquer que l’instauration du bulletin unique, pour les deux élections uninominales, est une proposition émanant de l’opposition et acceptée de façon consensuelle et unanime par l’ensemble des acteurs politiques gabonais réunis dans le cadre des assises de la concertation politique majorité-opposition organisées au mois de février 2023. Comment comprendre qu’une concertation déjà entériné puisse encore faire l’objet de contreverse?
Cependant, certains citoyens considèrent que cette mesure facilitera le processus de vote. Les partis politiques devront également s’adapter à ce changement en veillant à ce que leurs candidats soient en phase pour maximiser leurs chances de succès.
Le Gabon se prépare pour une journée électorale cruciale le 26 août, et les nouvelles modalités de vote avec le bulletin unique marquent une étape importante dans la modernisation du système électoral du pays. Les résultats de ce scrutin offriront un aperçu de l’impact de cette réforme sur le paysage politique gabonais.

S.K

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *